Escapade bien-être en camping sur les rives du Rhin

Avec son kaléidoscope de paysages surprenants composés de villes et de villages pittoresques, de collines, de vignes et de forêts, l’Alsace condense tous les ingrédients d’une échappée réussie. Cette région attachante puise surtout son charme dans le Rhin, un fleuve mythique qui parcourt le nord-est de la France, ainsi qu’une grande partie de la Suisse et de l’Allemagne. Ses rives regorgent de coins de verdure où vous pourrez camper le temps d’une agréable parenthèse.

Comment aller en Alsace ?

L’Alsace est bien desservie par les transports en commun. Si vous comptez y venir en voiture depuis Paris ou Lille, le meilleur itinéraire est l’A4. En provenance de Marseille, engagez-vous dans l’A7 puis déviez vers l’A36. La région est également accessible au départ de Lyon en prenant l’A6, à moins que vous ne soyez tenté de contourner par les Alpes via l’A43 pour visiter Annecy.

Cette ville idyllique de la Haute-Savoie présente un panorama urbain surprenant, composé de ruelles médiévales, de passages couverts, de canaux et de berges fleuries. Comme pour parfaire ce décor de carte postale, en toile de fond se profilent le lac le plus pur d’Europe et les sommets alpins.

Détente et évasion dans l’intimité d’un camping en Alsace

L’Alsace regorge de nombreux endroits pour faire du camping. Vous pourrez par exemple louer un mobil-home, un chalet ou un emplacement à Biesheim, à Barr, à Ribeauvillé, à Cernay ou à Turckheim. Le plus souvent, ces campings sont installés à la lisière d’une forêt, au bord d’une rivière ou au pied du mont Saint-Odile. La majorité d’entre eux comporte des infrastructures ludiques qui ne vous laisseront pas le temps de vous ennuyer comme un terrain multisports, une aire de jeux, une bibliothèque et une piscine.

Strasbourg, ville phare de l’Alsace

Établie sur la rive gauche du Rhin, Strasbourg est à la fois la capitale de l’Alsace et de l’Europe. Cette double facette lui confère de multiples attraits, dévoilant le visage d’une métropole pétillante qui a su toutefois garder un air bucolique.

Vous retrouverez notamment cette ambiance authentique dans la Petite France, un quartier folklorique classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Il est sillonné de ruelles pavées, de maisons à colombages, de canaux et de monuments surprenants tels que l’église Saint-Thomas datée du XIIe siècle et trois ponts couverts, bâtis entre 1230 et 1250, qui surplombent la rivière Ill.

Une promenade à travers Strasbourg vous donnera également l’occasion de d’admirer d’autres édifices historiques comme la cathédrale Notre-Dame, un chef-d’œuvre gothique du XIIe siècle. Elle est notamment remarquable pour sa façade de grès rose sculptée, sa flèche de 142 mètres et son horloge astronomique. Le palais de Rohan vaut également le détour pour son architecture du XVIIIe siècle et ses trois musées : le musée Archéologique, celui des Beaux-arts et celui des Arts décoratifs.

Après une escapade bien remplie, prenez place sur l’une des terrasses environnant la fameuse place Kléber. Vous pourrez y goûter une variété de spécialités alsaciennes, à l’instar de la choucroute garnie et de la flammekueche – une sorte de pizza –. Des découvertes gourmandes que vous pourrez poursuivre sur la route des vins, qui part de Marlenheim, située à environ 20 kilomètres au nord de Strasbourg, à Thann, près de Mulhouse.